Dénouement du hackathon « Granville 2.0 »

 

Ce week-end a été intense ! Sept équipes ont été constituées vendredi soir et ont chacun choisit un sujet parmi les 8 proposés par le comité de selection. Une équipe a choisi le sujet « C’est la marée on pêche ? », 3 équipes se sont lancés sur « Et si on hackait Neva ? », une équipe a pris le sujet « Allo Granville ? Y’a quelqu’un ? », une autre « Maintien des personnes agées à domicile » et enfin la dernière équipe c’est lancée sur « On fait quoi ce week-end ? ».

Après de nombreuses heures de travail, des litres de café et des quantités de pizzas à faire pâlir n’importe quel diététicien, nos hackathonniens ont présenté le fruit de leur travail devant le jury composé des mentors et des membres de l’association Granville Digital.

Nous ne sommes pas peu fière du résultat de ce premier hackathon sur notre territoire, qui aura révélé de très belles idées.

Les 3ème sur le podium sont l’équipe de Luke Martin, Perrier Nathan et Damien Belliard qui ont choisi le sujet « Et si on hackait Neva ? », ils nous ont proposé une application pour les utilisateurs du réseau Neva avec l’idée du gain de temps. En définissant la position exacte du bus la balise GPS permet de déterminer l’heure du prochain passage et ainsi d’optimiser son départ. En terminant n°3 ils ont remporté chacun un kit Arduino !

L’équipe arrivée deuxième avec Linda Szigeti, Maxime Lemasson et Damien Hemery ont travaillé sur le sujet « Allo Granville ? ». Ils ont développé une application citoyenne qui permettrait aux habitants de la commune d’avoir un vrai regard sur les propositions de la ville et l’opportunité de voter de façon très simple sur les projets de la municipalité. Un concept innovant ! Ils ont été récompensé en remportant une imprimante 3D.

AND THE WINNERS IS… les plus novices de tous nos bidouilleur présents sur ce hackathon, ils se sont donnés à fond sur le sujet « C’est la marée, on pêche ? » et ont crée une application mobile pour les pêcheurs à pied, avec plusieurs fonctionnalités telles que la reconnaissance des espèces via des photos, toutes les informations disponibles sur l’espèce, sa période de pêche, les quantités autorisées et même un bouton SOS en lien direct avec le CROSS en cas de difficulté ! Pauline Vidinic, Jérémy Fautrat et Justine Forey-Verdière ont démontré que la créativité et l’envie d’être acteur peuvent surpasser un manque de connaissances technique et être récompensé. Ils ont gagné un PC portable qui leur sera utile car ces trois-là ont commencé la formation de référent numérique avec la Manche Open School depuis mercredi. Nous leur souhaitons bon courage, en espérant que cette belle innovation qu’ils ont crée verra le jour.